Domaine Schumacher-Knepper

Difficile d’être davantage enraciné dans son terroir que le domaine Schumacher-Knepper ! La cave et la belle Wäistuff (bar à vins) de Frank et Martine Schumacher sont fichées à Wintrange, au pied du Felsberg où pousse la grande majorité de leurs vignes.

Le frère et la sœur représentent la dixième génération d’une histoire qui remonte à 1714.

Ce très beau terroir est singulier. Alors que les terres alentours sont marneuses, le Felsberg est un îlot calcaire qui surplombe la vallée. L’identité des vins s’en ressent, avec davantage de minéralité qu’ailleurs dans le Sud. Le domaine possède dix hectares avec une majorité de riesling et de pinot gris, des cépages dont il s’est fait le spécialiste. Une part significative du vignoble provient des anciennes vignes du notaire Constant Knepper, qui ont été rachetées en 1965. Afin de respecter l’ancien propriétaire, les vins qui en proviennent en portent toujours l’étiquette.

De ses études en Allemagne (à Geisenheim), Frank Schumacher a retenu l’idée de vignes conduites en forme de lyre. En 2000, il plante du pinot noir et du saint-laurent de cette façon et aujourd’hui, ces vignes lui permettent de produire la cuvée Lyra, une excellente bouteille qui illustre que le Grand-Duché peut aussi être un pays de vin rouge !

Le domaine façonne une autre curiosité, unique sur la Moselle elle aussi : un rivaner élaboré à partir de raisins séchés à la façon d’un vin de paille. L’Areo (« je suis sec », en latin) est un concentré d’arômes qui redonne ses lettres de noblesse à un cépage parfois injustement dévalué.