CLOS MON VIEUX MOULIN – DUHR frères

Les cousins Luc et Frank Duhr tiennent en main un sacré patrimoine, puisque le Clos Mon Vieux Moulin a été créé par leurs aïeux en 1689. Ils représentent la onzième génération de vignerons d’une famille qui a souvent innové. Elle était par exemple la première à commercialiser du gewürztraminer (1932) et du pinot noir (1975) dans le pays.

Le domaine compte 14 hectares, dont la moitié sur le Göllebour, un terroir très bien orienté. Il compte aussi quelques parcelles sur le Palmberg, un des bijoux du vignoble luxembourgeois que l’on peut admirer un verre à la main, depuis la terrasse ou la très belle salle de dégustation.

La conduite de la vigne est très respectueuse de l’environnement et les rendements mesurés. Les vins du domaine sont très précis et les deux vignerons s’autorisent des cuvées haut de gamme particulièrement intéressantes. Membre créateur de la charte Domaine et Tradition, ils sortent sous cette étiquette un auxerrois, un pinot gris et un riesling.

Le Clos Mon Vieux Moulin s’est également créé son propre graal avec la cuvée Onzième génération. Lorsqu’un millésime le permet, Frank et Luc isolent un terroir qui a produit un vin exceptionnel, apte à vieillir de longues années. Cela peut-être un riesling, un pinot noir, un pinot gris ou un pinot blanc élevé sous bois. Par définition, il s’agit d’une cuvée très limitée.

Depuis 2019, le domaine vinifie aussi un crémant de haute volée : le Défi. Issu d’un assemblage de pinot noir et de chardonnay partiellement passés en barrique, il acquiert toute sa noblesse grâce à un long passage sur lattes de 50 mois.

25 rue de Niederdonven
5401 Ahn